Carrefour jeunesse-emploi Charlesbourg-Chauveau

Témoignage – Une prise de contact avec soi-même

2 commentaires

Les lignes qui suivent constituent le cœur du vibrant témoignage d’un jeune homme que nous appellerons « Karl » qui est en cheminement au Carrefour jeunesse-emploi Charlesbourg-Chauveau depuis un peu plus d’un an et que nous accompagnons présentement dans le cadre du projet LOTUS – Service communautaire de psychothérapie jeunesse.

—————–

UNE PRISE DE CONTACT AVEC SOI-MÊME.

Après avoir passé une dizaine d’années à  travailler dans différents domaines et n’ayant pas le sentiment d’être à ma place, j’ai débuté une grande réflexion sur ce qu’était ma vie et l’orientation que je voulais suivre. Cette grande remise en question, sur une pluralité d’aspects de mon identité, m’a mené vers ce que je surnomme aujourd’hui mon « cabanon »  (Carrefour Jeunesse-emploi Charlesbourg-Chauveau) pour y recevoir un service d’orientation. En effet, j’envisageais un retour sur les bancs d’école et j’étais totalement perdu devant la multitude d’opportunités qui se dressaient devant moi.  À la suite de  plusieurs rencontres avec une conseillère d’orientation, une formation dans le domaine de la relation d’aide s’est avérée comme étant la route que je devais suivre. Parallèlement à ce processus, j’ai intégré un projet de réinsertion socioprofessionnelle. Ce dernier m’a gonflé à bloc! J’ai  « surfé » sur cette vague pendant quelques mois, le temps nécessaire pour  terminer mon secondaire 5 avec des résultats plus qu’appréciables. À mon grand désarroi, cette courte période n’était que le calme avant la tempête…

Par la suite, la vie s’est chargée de me lancer plusieurs défis de manière successive. Mon adaptation à mon nouveau rôle de cégépien était très difficile, voire même laborieux. Aussi, j’ai perdu un proche et des problèmes de santé mentale que je m’efforçais de garder sous  contrôle depuis longtemps étaient maintenant devenus insupportables. J’ai donc investi les dernières doses de courage et de persévérance qu’il me restait pour retourner, une fois de plus, vers mon  « cabanon »! Cette fois-ci pour avoir recours à un service de psychothérapie…

Évidemment, dénouer des cordes que je me suis efforcé de garder attachées ensemble pendant  plusieurs années n’est pas une mince tâche. Cela requiert beaucoup de  patience et d’ouverture d’esprit. De plus, suivre une formation comme la mienne avec le type de problème de santé que je vis est périlleux. D’où  l’importance de débuter la thérapie en même temps que le cours. La thérapie me permet de démystifier et de comprendre les processus mentaux, biologiques et affectifs qui s’unissent ensemble pour me faire connaître les besoins à combler dans le moment présent. Bien que ce soit difficile, ma décision de débuter une thérapie constitue probablement la meilleure que j’ai prise. Oser la thérapie c’est oser se choisir et oser se choisir est le point de départ vers des jours heureux.

Plus haut dans mon témoignage, j’ai nommé le Carrefour Jeunesse-emploi Charlesbourg-Chauveau comme étant mon cabanon. Cette image est à la fois lourde de sens à mes yeux et parfaitement représentative de la mission qui motive et mobilise toute l’équipe du carrefour. Par définition,  un cabanon est un ESPACE supplémentaire d’entreposage quand la maison déborde. C’est entre autres  l’endroit où l’on y stock nos OUTILS, il apparait souvent comme un lieu de RESSOURCEMENT où l’on peut BRICOLER sur un projet qui nous passionne. Aussi, c’est un havre de PAIX où l’on peut simplement RÉFLÉCHIR ou profiter du MOMENT PRÉSENT.

Un homme persévérant…

Serge Duclos, directeur général | 8500, Boulevard Henri-Bourassa | Québec, QC | G1G 5X1 | Téléphone: 418.623.3300 | Télécopieur: 418.623.3340| www.cjecc.org | Courriel:serge.duclos@cjecc.org

Auteur : CJE Charlesbourg-Chauveau

Le CJECC se veut un guichet d’accueil de référence et de service animé par des valeurs de l’approche communautaire. Le Carrefour supporte les jeunes adultes dans l’élaboration de stratégie et leur permet de développer leurs attitudes à l’emploi, à l’intégration du marché du travail, à la réalisation de projet, au lancement d’une entreprise, à la réorientation de carrière et à l’implication dans le devenir de leur communauté. Il favorise ainsi le développement de l’autonomie, de l’ambition, de la motivation, de l’optimisme, de la confiance et du goût du travail dans un contexte dynamique. Parce qu’il est toujours soucieux de s’adapter aux demandes changeantes des jeunes adultes et du marché de l’emploi, le CJECC crée des liens de partenariat avec le milieu et les institutions. On peut donc dire qu’il joue un rôle de jonction entre sa clientèle et les entreprises régionales.

2 avis sur « Témoignage – Une prise de contact avec soi-même »

  1. Ping : Un nouveau service communautaire de psychothérapie jeunesse | Carrefour jeunesse-emploi Charlesbourg-Chauveau

  2. Félicitation Karine pour toute l’énergie et le cœur que tu as mis dans le développement de ce projet de psychothérapie. Sans ta détermination, tes idéaux et ta générosité ce projet n’aurait jamais vue le jour. Il vit et respire grâce à toi. Tu es une source d’inspiration pour tous les professionnels en relation d’aide. BRAVO!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s