Carrefour jeunesse-emploi Charlesbourg-Chauveau

Un nouveau service communautaire de psychothérapie jeunesse

5 commentaires

Serge Duclos.Karine Diamond.25.09.2013Le Carrefour jeunesse-emploi Charlesbourg-Chauveau (CJECC) lance officiellement le projet LOTUS. Amorcé à titre expérimental en novembre 2012, ce nouveau service communautaire de psychothérapie jeunesse a été mis sur pied afin de combler un vide de service occasionné par un engorgement des services professionnels publics et l’accessibilité aux services privés. Il est réservé exclusivement aux personnes âgées entre 16 et 35 ans du territoire desservi par le CJECC.

L’expérience des 10 derniers mois a permis d’amorcer le développement d’une expertise professionnelle adaptée aux besoins des jeunes. Selon Karine Diamond, conseillère d’orientation et psychothérapeute, « les principales problématiques  auxquelles les jeunes sont confrontés sont les troubles liés à l’anxiété et au déficit de l’attention, l’estime et l’affirmation de soi, l’épuisement professionnel et la dépression ».

« La décision de débuter une thérapie constitue probablement la meilleure que j’ai prise. Oser la thérapie, c’est oser se choisir et c’est le premier pas vers des jours plus heureux », commente Karl[1], un jeune qui fait son bonhomme de chemin avec le CJECC depuis un peu plus d’un an (Lire son témoignage ICI).

Sur la base de l’établissement d’une relation de confiance, le service est offert à un coût établi en fonction de la situation financière de chacun des individus concernés. « Ça va de zéro à 80$ par rencontre pour une moyenne observée de 33$ par séance. Nous pouvons également, selon le cas, ajuster la fréquence des rencontres ainsi que sur la durée du processus», précise le directeur général M. Serge Duclos.

Les revenus auto générés par cette initiative permettent actuellement de couvrir environ 40% des dépenses totales liées au projet. Le CJECC cherche à établir à très court terme un partenariat pluriannuel avec un ou des partenaires financiers (publics ou privés) pour assurer la continuité du service et desservir davantage de jeunes dans le besoin. « Le conseil d’administration du CJECC a accepté de contribuer au démarrage de ce nouveau service à même son fonds de développement et aussi grâce à une contribution ponctuelle du ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec », ajoute le directeur général de l’organisme.

À l’instar des recommandations issues du rapport du Commissaire à la santé et au bien-être du Québec[2], le Carrefour jeunesse-emploi Charlesbourg-Chauveau a initié ce projet novateur dans but de rendre accessible les services professionnels de psychothérapie au plus grand nombre possible de jeunes adultes du territoire et de valoriser l’action communautaire dans cet important dossier.

Fondé en 1996, le Carrefour jeunesse-emploi Charlesbourg-Chauveau a pour mission de favoriser le développement socioprofessionnel des jeunes âgés entre 16 et 35 ans. Son rayonnement s’étend sur tout le territoire de l’arrondissement de Charlesbourg, du quartier Lac-St-Charles et des municipalités de Lac-Beauport, de Lac-Delage et de Stoneham/Tewkesbury.

Serge Duclos, directeur général | 8500, Boulevard Henri-Bourassa | Québec, QC | G1G 5X1 | Téléphone: 418.623.3300 | Télécopieur: 418.623.3340| www.cjecc.org | Courriel:serge.duclos@cjecc.org


[1] Prénom fictif afin de préserver l’anonymat du jeune bénéficiaire.

[2] Rapport d’appréciation de la performance du système de santé et de services sociaux 2012 : Pour plus d’équité et de résultats  en santé mentale au Québec.

Auteur : CJE Charlesbourg-Chauveau

Le CJECC se veut un guichet d’accueil de référence et de service animé par des valeurs de l’approche communautaire. Le Carrefour supporte les jeunes adultes dans l’élaboration de stratégie et leur permet de développer leurs attitudes à l’emploi, à l’intégration du marché du travail, à la réalisation de projet, au lancement d’une entreprise, à la réorientation de carrière et à l’implication dans le devenir de leur communauté. Il favorise ainsi le développement de l’autonomie, de l’ambition, de la motivation, de l’optimisme, de la confiance et du goût du travail dans un contexte dynamique. Parce qu’il est toujours soucieux de s’adapter aux demandes changeantes des jeunes adultes et du marché de l’emploi, le CJECC crée des liens de partenariat avec le milieu et les institutions. On peut donc dire qu’il joue un rôle de jonction entre sa clientèle et les entreprises régionales.

5 avis sur « Un nouveau service communautaire de psychothérapie jeunesse »

  1. Ping : Mon carrefour jeunesse-emploi, c’est mon cabanon! – Kevin, 30 ans. | Carrefour jeunesse-emploi Charlesbourg-Chauveau

  2. Ping : Nouveaux services d’aide à l’emploi! | Carrefour jeunesse-emploi Charlesbourg-Chauveau

  3. Bon matin.
    Une amie m’a référer à vous car je vis un moment difficile dans ma vie et j’aimerais consulter un psychologue mais financièrement impossible. J’ai 35 ans, 36 en avril cette année. Et je suis de St-Émile. Est ce admissible ? Comment cela fonctionne ?

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s