Carrefour jeunesse-emploi Charlesbourg-Chauveau

L’entrepreneuriat pour Dominique Brown : « A la découverte du monde du chocolat »

Laisser un commentaire

b8c8dc33e07085a8473d94535e1b4700

 

DSC_0108

La conférence de Dominique Brown, qui s’est tenu jeudi 1er mai 2014 au Forum des entrepreneurs de Québec a connu un franc succès ; de par son expérience et sa notoriété pour avoir repris et développé la croissance de Chocolat Favoris aujourd’hui Dominique Brown parle de l’entrepreneuriat en relatant son expérience.

Pour Dominique Brown, l’entrepreneuriat peut commencer à tout âge ! Pour lui, cette volonté d’entreprendre a débutée à 11 ans. Il voulait se lancer dans le jeu vidéo et son rêve était de « conquérir le monde ». C’est devenu une obsession de créer sa propre entreprise et son objectif était alors de sortir au plus vite des bancs de l’école pour rentrer dans ce monde d’affaires.

Il raconte avec une pointe d’humour que son premier échec a été ses notes scolaires. Mais il persiste toujours sur le jeu vidéo à cette époque.

Par la suite il a travaillé au sein d’une entreprise de jeux vidéo mais cette dernière s’est relocalisée à Montréal pour développer sa croissance. Et c’est à ce moment qu’il décida de démarrer son entreprise. Il a ainsi développé des partenariats avec des écoles de formations et son entreprise a pu employer une trentaine d’employés. Il a réalisé une alliance pour  permettre à ses jeux d`être commercialisés sur le marché.

À 33 ans il est Vice-président de l’entreprise Beenox avec 4,5 milliards de dollars de chiffre d’affaires. Ils ont participé dans plusieurs jeux connus tels que guitare hero, spider man …


Sa philosophie : la conquête du monde, la croissance, le développement

  • En 2010, le questionnement !

La fin de son contrat approche, mais doit-il renouveler le contrat ?
Car, il savait que les deux années suivantes n’allaient pas assouvir son désir entrepreneurial.
Chocolat Favori avait tout ce que Beenox n’avait pas : le commerce de détail, le contact direct avec les clients.
Il achète Chocolat Favori en mai 2012 et ne renouvelle pas le contrat avec Beenox.

  • Le constat

Chocolat Favori connait une baisse de son chiffre d’affaires depuis trois ans !

  • Un nouveau questionnement s’opère !

Comment créer une chocolaterie unique au monde ? Comment redresser la tendance ?

« La revanche de Dominique Brown à sa deuxième conquête du monde »

Pour Dominique Brown « C’est un avantage de ne rien connaître », ici dans le monde du chocolat. Il compare cela aux enfants qui pensent et nous disent des choses incohérentes, pensant savoir tout faire. Un enfant pense à faire toutes ses folies parce qu’il ne connait pas ses limites, …

« L’innovation c’est avant tout un état d’esprit »

Pour en apprendre un peu plus sur le chocolat, il a décidé de regarder des films, des photographies, des publicités sur le chocolat : jusqu’au moment où il a vu le CHOCOLAT LIQUIDE.

Il a donc fallu à Monsieur Brown de :
–          Créer une image de marque percutante : modification du logo
–          Créer une expérience en magasin, unique au monde

C’est ainsi que le chocolat liquide est devenu la vedette de Chocolat Favoris (avec l’enrobage).
Par la suite il a persévéré et a dû croire en lui, s’allier avec lui-même afin de garder le chocolat liquide comme le cœur des succursales Chocolats Favori.

  • Ses différents défis :

–          Développer des produits uniques au monde, proposant 12 enrobages
–          L’hiver rappel la fondue au chocolat : il raconte avec toujours autant d’humour et réalisme, les mésaventures de réaliser soi-même la fondue au chocolat (face à notre préparation longue et à la limite de la catastrophe, nos amis prennent du bon temps dans la pièce à côté).
Le succès des fondues de Chocolat Favori a été ainsi lancé le 1er mai 2013, unique au monde, Dominique Brown a fait voyager sa conserve partout dans le monde en lançant un jeu concours à ces internautes

15984_10151519908002337_445851561_n150965_10151625844247337_885802242_n602947_10151625844297337_154225247_n 1234188_10151625846152337_246994116_n 1239411_10151625844082337_1469531713_n1005314_10151505129727337_668550294_n1240602_10151625848457337_1988869473_n1069416_10151505121837337_1044755967_n

 

 

 

 

Depuis ses débuts à Chocolat Favoris, le chiffre d’affaires a plus que doubler !
Pour D. Brown, les résultats sont basés sur l’innovation et grâce à toute une équipe.

 

  • Les conseils de Dominique Brown :

–          Se remettre toujours en question
–          Ne pas attendre. L’expansion du réseau des chocolateries et la distribution des produits sélects se développent à l’ensemble du Canada
–          Pourquoi avoir lancé un objectif si élevé de 100 millions de dollars de chiffre d’affaires pour 2020 ? Pour Se donner un but, se lancer quelque part où on ne sait pas où l’on va (comme un enfant-pour développer son imagination). Lancer un tel défis dans les journaux a été bénéfique pour son affaire car les fournisseurs ont répondu directement à cette annonce en s’assurant qu’ils souhaitaient continuer leur business ensemble avec des prix préférentiels (par exemple)
–          Se donner des objectifs en se demandant comment l’atteindre
–          Il ne faut pas se dire qu’il nous manque une compétence pour OSER se lancer, c’est plutôt de se dire qu’il nous manque quelqu’un pour nous aider. C’est le fait de se construire un réseau, savoir s’entourer qui la clé du succès.

« On regrette plus ce qu’on n’a pas fait, que ce qu’on a mal fait ! »

Découvrez aussi la conférence de Serge Beauchemin, au Forum des Entrepreneurs : «Les forces d’un entrepreneurs à succès»

 

001Elisa Ribeiro, Animatrice de communauté virtuelle elisa.ribeiro@cjecc.org| http:33www.cjecc.org 8500, Boulevard Henri-Bourassa | Québec, QC | G1G 5X1 Téléphone : 418.623.3300 | Télécopieur : 418.623.3340

carrefour-jeunesse_logocouleur

Auteur : CJE Charlesbourg-Chauveau

Le CJECC se veut un guichet d’accueil de référence et de service animé par des valeurs de l’approche communautaire. Le Carrefour supporte les jeunes adultes dans l’élaboration de stratégie et leur permet de développer leurs attitudes à l’emploi, à l’intégration du marché du travail, à la réalisation de projet, au lancement d’une entreprise, à la réorientation de carrière et à l’implication dans le devenir de leur communauté. Il favorise ainsi le développement de l’autonomie, de l’ambition, de la motivation, de l’optimisme, de la confiance et du goût du travail dans un contexte dynamique. Parce qu’il est toujours soucieux de s’adapter aux demandes changeantes des jeunes adultes et du marché de l’emploi, le CJECC crée des liens de partenariat avec le milieu et les institutions. On peut donc dire qu’il joue un rôle de jonction entre sa clientèle et les entreprises régionales.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s